A quelques minutes à pied du Saint James, le Musée Guimet présente une civilisation peu connue, celle du Gandhara entre les Ier et VIème siècles. Terre de culture et d’échanges, le Gandhara, au nord-ouest du Pakistan actuel, s’est forgé une culture à partir d’influences diverses. A la fois nourrie par les influences grecques suite à la conquête d’Alexandre le Grand, cette civilisation s’est enrichie par des inspirations perses et indiennes. L’exposition rassemble 200 œuvres gréco-bouddhiques exceptionnelles qui témoignent de la richesse d’une civilisation qui s’est développée entre les mondes romain (à l’ouest) et Han chinois (à l’est). A voir avant le 16 août.